LI CHEVALIER

LI CHEVALIER

Opéra National de Chine

Opéra National de Chine 

<Symphonie Visuelle > Concert-exposition  monographique li Chevalier 

 

 En prélude au concert dirigé  par le chef d'orchestre de l'Opéra National de Paris, Philippe Jordan, l’artiste Li Chevalier s’approprie l'Opéra de Pékin avec une  installation monumentale éloge solennel à la musique dans ce lieu si symbolique, chef d'oeuvre de Paul Andreu. Le super soliste de l’Opéra de Paris Frédéric Laroque s’y produit, l’espace d’un instant éphémère, lors du vernissage, improvisant au milieu d’une forêt de violons travaillés par l’artiste. 

 

 L'œuvre présentée à cette occasion par Li Chevalier est composée de centaines d’instruments à cordes, violons, altos, violoncelles, sous toutes leurs formes, à l’état brut ou fini, tous exaltant une rencontre surprenante entre l’art et la musique

 


 

 

 

 

compressed philippe.jpg

Philippe Jordan dirige l'Orchestre National Symphonique de Chine 

http://www.philippe-jordan.com/data/pages-f/vita-f.html

 

 L'exposition de Li Chevalier, reliant à merveille la musique et les arts visuels, présente une série d'œuvres consacrées à la musique toujours aussi pures et imaginatives. Installation "Cantabile per archi" Transfrontières et transdisciplinaires sont les mots d'ordre de cette exposition "reliant la musique et l'art visuel, l'Orient et l'Occident", un clin d'œil au parcours de l'artiste ainsi qu'à ses œuvres nées à la confluence de l'Asie Pacifique et de l'Europe Atlantique. Environ 200 instruments à cordes s'étalent dans l'espace où ils deviennent le corps et le support à des peintures à l'encre, à des calligraphies et à des photographies. Des stèles de lumière marouflées du manuscrit de Mozart éclairent l'ensemble comme dans un éloge solennel, hommage d'une artiste visuelle à la musique. "Cantabile per archi" est inspirée par l'œuvre symphonique du même nom du compositeur letton Peteris Vasks.

 

 

 

Le jour de l'ouverture, le soliste de l'Opéra de Paris, Fréderic Laroque, joue et improvise au violon au cœur de l'installation.

 

 

IMG_2217compressed.jpg

 

 

De multiples œuvres de Li Chevalier ont un titre qui les raccorde à leur inspiration née de l'amour de l'artiste pour la musique, telles "Symphonie du destin" [Beethoven] actuellement exposée dans le premier Salon de réception de l'Ambassade de France à Pékin, "Sacre du Printemps" [Stravinsky], "Invention à deux voix" [Bach], "Violon Concerto" [Sibelius], "I hear the water dreaming", et "La nuit transfigurée". Une conférence est organisée le jour de l'ouverture de l'exposition de 15:30 à 17:00 sur le thème de "musique et peinture, une affaire de passion". Tel: 010-66550000 Adresse: 2, Xi Chang'an Jie, Xicheng District, Beijing *Remerciez la Festival Croisements 2013 d'offrir des photos et documents

 

freda.jpg



10/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres