LI CHEVALIER

LI CHEVALIER

Carrousel du Louvres

 

Espace dédié à li Chevalier-  Carrousel du Louvres  

Salon  de la Société Nationale des Beaux Arts 

Vernissage 11 Dec. 2014  18h 

 

 

 Michel King  Président de SNBA

 

La Nationale des Beaux Arts dans l’art international de son Salon, offre un espace à LI CHEVALIER qui tisse à travers son Œuvre, le magique lien, France-Chine, en signes yin et yang. Les stèles lumineuses de LI CHEVALIER installées en bel ordre, préface de notre exposition, invitent au voyage vers les contrées de nos cimaises. Sur ses « stèles poèmes », le céleste pinceau de l’artiste, met en belle forme des écrits de poètes chinois et fait échos aux vers « Stèles » de Victor Segalen.

 

 

 

 

La peinture est une pensée en action, énonce François Chen dans ses écrits qui unissent la pensée orientale à celle de l’occident.

LI CHEVALIER, la pensive, réalise dans ses œuvres cette osmose des pensées de nos deux cultures. La plume et le pinceau de ces talentueux alchimistes de la beauté, nous révèlent que sous des costumes et coutumes différents, les âmes sont semblables, peut-être, parce que les êtres de toutes terres rêvent sous un même ciel…

 C’est dans ce firmament que LI CHEVALIER trace d’ésotériques signes noirs, chantant dans le silence orchestral du vide habité de ses peintures. Celles-ci ont cette force éclatante, émouvante, transcendante, des créations chuchotant les confidences de l’indicible.

Victor Segalen, en sympathie avec la culture Chinoise, conte dans ses poèmes que « le transfert de l’Empire de Chine à l’Empire de soi-même est constant » et que « l’être et la vie débordent la connaissance ».

 L’Emprise de la vie intérieure de la peinture de LI CHEVALIER, au-delà de la connaissance, dans l’Empire de nos émotions, est constante au plus profond de nous-même.

 

 

 

 

 

shanghaiexhibition2.jpg

 

 

 



01/11/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres