LI CHEVALIER

LI CHEVALIER

Luc Ferry à Pékin

 

LUC FERRY -Conférence en Chine 

[L'Innovation destructrice]

Ambassade de France, Mercredi 10 Septembre 2014 17h:30

 

http://www.france-chine50.com/fr/conferences-de-luc-ferry

 

æ³ï¿½å�½æ��å��中å¿ï¿½æµ·æ�¥.jpg

 

[La naissance de l'esthétique moderne et la question des critères du beau]

L'Académie central des Beaux Arts de Chine Jeudi 11 Septembre 2014 18h: 30

 

« Manifestation organisée ans le cadre de France-Chine 50 - www.france-chine50.com Avec le soutien de l'Ambassade de France en Chine, L'Académie central des Beaux Arts de Chine , Fenêtre sur la Chine/ Bureau de Sciences-Po Pékin / Centre des Échanges Culturels et Artistiques de Chine

 

 

L’Artiste li Chevalier pour qui aucun sentiment d'exaltation ne peut naître de la confrontation à l'œuvre d'art sans le prisme de l'émotion esthétique, rêvait que le dialogue entre la Chine, ses racines, et la France, où son art s’est épanoui, approfondisse une réflexion sur l’universalité de la beauté. Fervente avocate d’une reconquête esthétique, qu’elle s’acharne à traduire par sa propre création artistique, li Chevalier, invite le philosophe et ancien ministre Luc Ferry à Pékin pour une conférence et rencontre exceptionnelle avec les artistes et penseurs des deux ce pays . Ces conférences suivies de dédicace de sa dernière publication < l'Innovation destructrice> entendent traduire au-delà des frontières, la force d’un mouvement où Art et Philosophie feraient alliance dans la même quête de la beauté. Luc Ferry y dialoguera avec Mr Pan gongkai, président de l'Académie des Beaux Arts de Chine, et Professeur Peng Feng, directeur du Centre de Recherche Esthétique de l'Université de Pékin.

 

                                                                                            _DSC3301smaller.jpg

 

 

 

 Luc Ferry, ancien Ministre de l'Éducation, chroniqueur au Figaro et à Radio Classique, est auteur d'une trentaine d’ouvrages dont nombre sont consacrés à l'esthétique ; il est reconnu et applaudi (mais aussi vilipendé) comme un ardent défenseur de la beauté, ce qui l’amène à dénoncer à haute voix l'imposture d'un nihilisme esthétique envahissant l'art contemporain, sous le diktat d’un individualisme ou < originalisme > poussé à l'extrême, d’une recherche destructrice et vide de sens de l’innovation pour l’innovation, la provocation pour la provocation, avec ce credo néo-totalitaire qui proclame urbi et orbi «l'art qui ne dérange pas n'est pas de l'art». Le philosophe garde pourtant espoir, avec la conviction que ce XXe siècle foisonnant de déconstructions, de ruptures et d'innovations a en lui, malgré l’ampleur des fausses valeurs qu’il a véhiculées, le pouvoir de se régénérer, les utilisant comme ferments pour un art à venir, un art qui serait un art de la reconstruction, dans un XXIème siècle où pourrait triompher la beauté. Son intervention, devant un parterre d'artistes et penseurs français et chinois, sous les tableaux d’artistes franco-chinois, dont Zao Wuki, Thu Dequn, li Chevalier ,qui depuis 1945 ont trouvé leur terre promise en France, sera aussi l'occasion d'un hommage à l'esprit créateur né de la richesse et la fécondité de la double culture France-Chine, et d’une réflexion sur l’esthétique qui s’annonce passionnante.

 

http://www.france-chine50.com/fr/conferences-de-luc-ferry

 

 

 

                  

 

 

 

 

substition99smaller.jpg

 

 

 

 


 



04/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres