LI CHEVALIER

LI CHEVALIER

Luc Ferry - L'art et la beauté

 

 

LES AVANT-GARDES ET L'ART MODERNE     Luc Ferry

 

“La logique de l'art moderne -l'hyper individualisme ou l'< originalisme >jusqu'à l'extrême de l'innovation pour l'innovation: le concert de silence de John Cage, les expositions sans tableaux de Klein, les films sans bande sonore ni images des situationnistes etc. ...>"

 

 "Au fond, l'innovation m'intéresse moins que la beauté, -l'idéal étant la rencontre des deux, mais j'en aperçois fort peu chez les Buren, Raynaud, Boltanski et consorts qui se torturent le crâne pour être originaux sans jamais réussir à convaincre hors du petit cercle des fanatiques... "

 

 " Mais là mon goût personnel n'a pas d'intérêt - encore que , j'en suis sûr, je ne dois pas être tout à fait le seul à éprouver le sentiment que le roi est nu et que pour parler simplement, on se fiche de nous avec des impostures de plus en plus dérisoires...Simplement, si je devais dire, autant qu'il est possible ,ce que ce XXe siècle de déconstructions, de ruptures et d'innovation a apporté malgré toutes ces fausses valeurs, je dirais qu'il a libéré des matériaux,-le sexe, le corps, l'inconscient, la folie, l'irrationalité, etc. - pour

un art à venir, un art qui serait un art de la reconstruction. "

 

 

 

IMG_2924.jpg

 

 

 

" >

 

 

 

 

 

 

 

 

 



01/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres