LI CHEVALIER

LI CHEVALIER

Lettre d'ampour

IMG_05620 copy.jpg

 

Société National des Beaux Arts 

Michel King   Président

 

Ma très Chère LI,

 

Te souviens-tu, j’avais eu le souhait littéraire de t’écrire une lettre d’amour ? Une missive à l’encre sympathique sur mes tendres voyages, mes aimants arpentages dans l’ermitage de tes encres au double héritage. N’était-ce pas là, un dessein bien téméraire, bien complexe, bien « difficultueux » ? Le graphisme de ma plume s’entachait de complexe d’infériorité. Il y a grande difficulté à exprimer ses penchants, en particulier les esthétiques. Les mots, même les mieux choisis, les tournures les plus justes penchent trop ou pas assez sur la corde sensible, trop sensible. Aussi lorsque j’ai appris que tu exposais, pour la première fois, à Paris (après la Nationale des Beaux Arts, bien sûr) Galerie Jean-François Cazeau, ma velléité épistolaire devint non plus une déclaration mais une épître admirative.

 

Enfin ma plume s’envole en liberté, en se jouant d’aise vers tous les lieux honorifiques où tes encres aux émotions ésotériques se montrèrent. Il me suffit de faire la liste non exhaustive de toutes ses institutions qui ont exposé tes œuvres pour que mes écrits soient éloquents. En gracieuse facilité j’énumère : la Royale Académie de Londres, le Musée Rodin à Pékin, le Musée d’Art Contemporain à ce même Pékin et Shanghai et l’Ambassade de France et puis, et puis…Citerais-je Venise, le Qatar, Doha, la Nouvelle Zélande , les USA… ? J’arrête là, mon sommaire panégyrique.

 

Dans le secret de mon cabinet de travail, je collationne sur toi une précise documentation et je me destine à rédiger ta biographie. Ce volumineux ouvrage se placera sur le premier rayon de la somptueuse bibliothèque de la SNBA, à côté des plaquettes illustrant les œuvres de tous les artistes qui, bondissants aux starters de nos Salons, se sont élancés sur les prestigieuses pistes de la gloire.

 

                                                                                                                                                                                                                    27 Mai 2015 Paris 

 



02/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour